Le déroulement d'une consultation neuropsychologique

Le premier entretien anamnestique (qui reprend votre histoire) permet de cerner la demande et connaitre la situation. Une série de questions est posée, ce qui permet de recueillir des informations autobiographiques, de connaitre la nature et l’importance des troubles, d’estimer leurs répercussions au quotidien et d’avoir une idée du contexte psycho-affectif dans lequel ils interviennent. Pour que cet entretien soit le plus efficace possible, les parents peuvent se munir des bulletins scolaires, cours écrits par le jeune (pour analyser la graphie, l’orthographe,…), du parcours médical,… . L’ensemble de ces apports va permettre au neuropsychologue de l’aiguiller dans la pertinence et dans le choix des tests psychométriques à effectuer afin d’objectiver les difficultés rencontrées.

 

L’évaluation correspond à la passation des tests à l’aide d’outils spécifiques. Ces tests permettent l’évaluation des fonctions cognitives. L’évaluation s’effectue en une ou plusieurs séances. Elle explore principalement le raisonnement, les fonctions exécutives(organisation, planification, inhibition), la mémoire, l’attention, les capacités visuo-spatiales, le geste, le langage, la communication et également les émotions et les comportements. Cette évaluation neuropsychologique permet d’objectiver la présence de troubles cognitifs, de définir les points forts et les faiblesses du patient, et plus globalement de comprendre son fonctionnement cognitif. Elle participe à l’élaboration d’un diagnostic. Le choix de ces tests est la compétence du neuropsychologue. Il est impératif de communiquer au neuropsychologue tous tests effectués antérieurement. En effet, il est important de respecter un délai minimum de 2 ans avant de représenter un test identique. A défaut, les résultats ne seraient pas le reflet du profil du jeune, mais d’un éventuel effet d’apprentissage. 

 

La restitution des résultats a lieu au cours d’un entretien avec la remise d’un compte-rendu détaillé des résultats. Celui-ci contient notamment les éléments anamnestiques, le profil cognitif, les recommandations à mettre en place à l’école et/ou à la maison. Enfin, si cela est nécessaire, il indique également les orientations thérapeutiques prioritaires. 

 

Les séances de rééducation / remédiation cognitive sont proposées (si elles sont nécessaires) et adaptées en fonction des résultats du bilan. Les séances sont donc spécifiques au besoin du jeune. En amont, des explications adaptées à son âge et son niveau de compréhension seront données. Un matériel ludique et basé sur l’intérêt du jeune sera proposé, voire construit directement avec lui. Un programme sera proposé avec un nombre défini de séance et une réévaluation au moyen de tests standardisés afin d’objectiver l’évolution du jeune sur la fonction cognitive travaillée.